Les imposteurs et les héros

04 MARS 2011

     Lorsque j’étais enfant, les modèles à suivre venaient de l’histoire ou des légendes. Le chevalier défendant la veuve et l’orphelin, le résistant ou le révolutionnaire libérant le peuple de l’oppression d’un dictateur, le chercheur ou le médecin découvrant une nouvelle thérapie pour éradiquer une maladie ou combattre la souffrance, l’orateur ou l’oratrice réclamant l’égalité des droits quelque soit la couleur ou le sexe des individus, les hommes et femmes consacrant leurs vies aux plus démunis etc…

     Où sont aujourd’hui les Guevara, Gandhi, Pasteur, Fleming, Luther King, Mère Teresa, Sœur Emmanuelle, Coluche et autres Abbé Pierre ? Où sont les Mandela, Walesa, Václav Havel etc … ? 

     Regardez les couvertures des magazines, les émissions de télé, les légions d’honneur (Médailles en chocolat) ou autres récompenses distribuées aux copains et aux coquins, elles acclament et sanctifient la réussite financière. Sportifs rois de la baballe plus ou moins grosse, chanteurs ou acteurs le plus souvent exilés dans les paradis fiscaux telle la Suisse. Hommes d’affaires, financiers ou traders qui doivent couramment leurs fortunes au pillage de la planète ou à l’exploitation de leurs concitoyens. Hommes politiques se gargarisant de pouvoir et roulant carrosse avec l’argent du contribuable. Petites décorations, bouts de rubans sales accrochés aux poitrines des complices pour petits services rendus ou courbettes régulières, écœurante imposture !

     Désolé, mais les Warren Buffet, Tapie et Séguéla requins de la finance, les Schumacher, Douillet ou autres footballeurs immatures branchés putes et Nintendo aux salaires indécents, les Lady Gaga, Hallyday, Tom Cruise et autres Delon finissant dans l’alcool, la coke ou se prenant pour Dieu, tous ces gens là ne me font pas rêver et ne sont pas, à proprement parler, des modèles de réussites humaines. Ils se posent souvent en moralisateurs dispensant conseils qu’eux même s’abstiennent de suivre, mais qu’apportent-ils à la communauté et que font-ils pour rendre le monde meilleur ? Rien et c’est leur droit me répondra t-on, c’est vrai, alors pourquoi les louer, les célébrer, en faire des icônes ? Adorons nous, véritable dévotion, ceux qui nous méprisent ou dans le meilleur de cas nous ignorent ? Où sommes nous à ce point perdus que nous voulons leur ressembler jusqu’à oublier et sacrifier nos propres personnalités ?

   

     Pourtant aujourd’hui, il y a encore des modèles de force et de courage, mais ce ne sont pas ceux que l’on vous montre. Les vrais héros maintenant, ce sont l’homme ou la femme seul qui après une journée de travail trouve encore le temps et la force d’emmener son enfant faire du sport. C’est les citoyens défilant pacifiquement face aux fusils des dictateurs. C’est le petit commerçant ou l’artisan qui avec ses employés se bat pour maintenir son activité et les emplois dans sa ville ou son village. C’est l’infirmière ou l’aide soignante qui malgré ses 50 ou 60 heures d’affilées trouve encore la force de sourire aux patients. Ce sont tous ces bénévoles qui prennent sur leurs temps pour nourrir, soigner, éduquer ou simplement écouter les êtres que la société bling bling a rejeté … 

     Il y en a des milliers comme ceux la dans l’anonymat le plus complet mais on ne vous en parlera pas, parce que ce n’est pas vendeur, ce n’est pas glamour ! L’humanisme et l’altruisme ne font plus recette et sont piétinés aux bénéfices des valeurs matérielles, des faux semblants et du paraître. Le veau d’or est revenu sur le devant de la scène et je ne suis pas sur que, dans la saga humaine, l’on puisse qualifier cela de progrès ou d’évolution ….

     « De ma fenêtre, je les ai vu le hisser sur leurs épaules et l’emmener au sommet de la colline sous les acclamations, et soudain, je n’ai éprouvé que mépris pour tout ce qui élève l’homme sans le rendre meilleur »

                                                                  

                                                                                                                           Diderot